RESTRICTION D’EAU PAR ARRÊTÉ PRÉFECTORAL du 02/06/2022

Au regard des conditions climatiques, des restrictions sont mises en œuvre dans le département d’Eure-et-Loir.
La ressource en eau issue des nappes d’eau souterraines et des cours d’eau fait l’objet d’un suivi attentif dès le mois d’avril et ce jusqu’à fin octobre. Le suivi porte sur deux types d’indicateurs :

– les niveaux piézométriques qui permettent d’apprécier l’état des nappes d’eau souterraines,

– les débits des cours d’eau pour les eaux superficielles.

Sur la base de ces indicateurs, des valeurs seuil d’alerte, d’alerte renforcée et de crise sont fixées et permettent de déclencher, par arrêté préfectoral, des mesures de limitation des usages de l’eau.

Arrêté n° « DDT-SGREB-GEMAPRIN 2022-05/1 AP_nDDT-SGREB-GEMAPRIN-2022-05-01_limitant_usage_eau définissant des mesures de limitation des usages de l’eau en période de sécheresse signé par Madame le Préfet d’Eure-et-Loir en date du 2 juin 2022.

Quelles restrictions pour quels usages
Pour les irrigants tout dépend des niveaux d’alerte :

Pour les niveaux alerte simple : les prélèvements pour l’irrigation sont autorisés trois jours par semaine conformément au calendrier joint aux arrêtés d’autorisation lorsqu’ils existent ou adressé par courrier dans le cas contraire. À défaut de calendrier, ils sont autorisés les lundis, mercredis et vendredis.
Pour les niveaux alerte renforcé : les prélèvements pour l’irrigation sont autorisés un jour par semaine et peuvent être mutualisés conformément au calendrier joint aux arrêtés d’autorisation lorsqu’ils existent, ou adressés par courrier dans le cas contraire. À défaut de calendrier, ils sont autorisés les lundis.
Pour les niveaux crise : les prélèvements pour l’irrigation sont interdits.
Pour les particuliers, entreprises, services publics et collectivités, les limitations d’usage concernent aussi bien les prélèvements dans le milieu (eaux souterraines et eaux de surface) que l’eau issue du réseau d’eau potable.

Les mesures de restriction ne sont pas applicables si l’eau provient de réserves d’eau pluviale.

Pour les niveaux d’alerte simple : arrosage des jardins privés (à l’exception des potagers), interdiction de 9h à 19h, remplissage et vidange des piscines privées de plus de 1m3 soumis à autorisation après avis de la DDT, arrosage des pelouses, des espaces verts publics et des terrains de sports interdit de 9h à 19h.
Pour les niveaux d’alerte renforcé : ces interdictions précédentes passent de 8h à 20h, le remplissage des piscines est interdit sauf remise à niveau et premier remplissage si le chantier a débuté avant les premières restrictions et interdiction d’arrosage des pelouses sauf jeunes pousses.
Pour les niveaux crise : interdiction totale d’arrosage des jardins privés.
Des mesures spécifiques concernent les golfs, les hippodromes, certaines industries, commerces…

rfwbs-sliderfwbs-sliderfwbs-sliderfwbs-sliderfwbs-sliderfwbs-sliderfwbs-sliderfwbs-sliderfwbs-sliderfwbs-sliderfwbs-sliderfwbs-slide